Suite…

Comment préparer votre voiture avant votre départ en vacances

Rien de plus ennuyeux qu’une panne de voiture sur la route des vacances pour perturber votre sérénité. Sans parler des prix excessif pratiqués par certains garagistes à l’étranger. De quoi creuser un sacré trou dans votre budget vacances. Bref, suffisamment de raisons pour faire inspecter votre voiture avant votre départ.

Elles mettent le cap le plus souvent sur des destinations ensoleillées, soit un aller-retour qui atteint vite les 2000 kilomètres au moins, le véhicule bien chargé. Habituée aux navettes quotidiennes domicile-travail, votre voiture doit faire face à une charge bien plus lourde que d’habitude. Pour éviter toute panne sur votre chemin, un check-up préventif n’est certainement pas de trop.

Dès lors, à quoi faut-il faire attention ?

1) Contrôle technique et révisions

S'assurer tout d'abord que la date du contrôle technique n'est pas dépassée ou que celle-ci ne le sera pas au cours de votre voyage. Ensuite prendre soin d'être à jour dans les révisions, en vous reportant au carnet d'entretien de votre véhicule. Il est important de savoir quand a été réalisée la dernière révision. Il faut donc estimer le kilométrage à parcourir durant les vacances et les confronter au carnet d'entretien afin d'éviter le risque de dépassement. S'il y a un risque, il est fortement recommandé d'anticiper la révision et de la faire avant le départ.

2) Les pneumatiques

Les pneumatiques sont la seule liaison entre votre véhicule et le sol, un pneu défectueux ou mal gonflé engendrera un échauffement donc usure prématurée, consommation excessive, allongement des distances de freinage et une mauvaise tenue de route.
La vérification de l’état et de la pression des pneus est une opération simple et rapide pour tout conducteur. Des repères, appelés témoins d’usure, sont en effet présents à l’intérieur des sculptures et permettent d’indiquer le niveau d’usure de vos pneus (la profondeur limite légale est de 1,6 mm). Si la surface du pneu est au niveau du témoin, ou que ce dernier n’est plus visible, c’est le signe que vos pneus sont lisses et donc usés. Il est essentiel alors de les changer le plus rapidement possible.
De même, inspecter le flanc des pneus permet de détecter d’éventuels problèmes. Pneu dégonflé, présence de coupure profonde, bosse visible, déformation de la bande de roulement : c’est le signe d’un pneu défectueux et qui doit être rapidement remplacé.

Effectuer de longues distances sur autoroute sollicite les pneus, mais ce point de contrôle est souvent oublié. Un automobiliste sur deux ne contrôle ses pneus que trois fois par an alors qu'il convient de le faire une fois par mois.

Avant de partir, contrôlez donc leur pression lorsqu'ils sont à froid en suivant les recommandations du constructeur : elles sont mentionnées dans le carnet d'entretien, sur une étiquette située à l'intérieur d'une des portes avant ou à l'intérieur de la trappe à carburant.
Si vous êtes chargé, pensez à augmenter cette pression de 0,2 à 0,3 bars par rapport à la pression « normale ». Et n'oubliez pas la roue de secours.

Attention, si vos jantes alliage sont équipées d’écrous antivol, il est important de vérifier que celui-ci se trouve dans le véhicule de façon à ce qu’une banale crevaison ne se transforme pas en véritable cauchemar.

3) Les niveaux : contrôler et ajuster

Faites attention à ne jamais ouvrir le bouchon à chaud à cause de la pression => risque de brûlure

  • Le niveau d'huile moteur
    • Vérifiez que votre véhicule est sur un sol plat et que le moteur est froid
    • Tirez la jauge, essuyez-la et replongez-la
    • Retirez à nouveau la jauge : le niveau de l'huile doit se trouver entre les deux graduations maximum et minimum
    • Si besoin, complétez avec de l'huile moteur adéquate
  • Le niveau du liquide de refroidissement
    • Vérifiez que votre véhicule est sur un sol plat et que le moteur est froid
    • Penchez-vous sur le réservoir de liquide de refroidissement
    • Vérifiez que le niveau du liquide se trouve entre les témoins maximum et minimum
    • Au besoin, complétez avec du liquide de refroidissement
  • Le niveau du liquide de direction assistée
    • Il se contrôle avec le moteur coupé
    • Penchez-vous sur le réservoir, celui-ci est symbolisé par le logo du volant
    • Fiez-vous aux repères maximum et minimum pour savoir s'il faut ajouter du liquide de direction assistée
  • Le niveau du liquide lave-glace
    • Le liquide lave-glace se situe dans un réservoir sous le capot de votre véhicule
    • Avant de réaliser un long trajet, il est judicieux de garder un niveau correct
    • Au besoin, complétez avec du liquide lave-glace

4) Les amortisseurs

Ils sont l’autre lien entre la route et vous. Au même titre que celui de vos pneumatiques, l’état des amortisseurs de votre voiture influe directement sur sa tenue de route, à plus forte raison lorsqu’elle est fortement chargée. Mais le problème avec les amortisseurs, c’est qu’il est très difficile de se rendre compte de leur degré d’usure ! Celle-ci se fait si progressivement que le conducteur, surtout s’il ne roule pratiquement qu’en milieu urbain et à petite vitesse, s’adapte inconsciemment à la subtile dégradation de la tenue de route de sa voiture.
En plus de générer un comportement de plus en plus erratique, des amortisseurs usés rallongent considérablement les distances de freinage.
Un contrôle visuel peut laisser paraitre une fuite au niveau de l'amortisseur (présence de corps gras sur l'amortisseur).
Attention, les amortisseurs se changent toujours par paire !

5) Éclairage

Contrôler le fonctionnement de l'ensemble de l'éclairage, ampoules et blocs optiques et vérifier qu'il n'existe pas de fissures, cassures, présence d'eau ou de condensation. Il n'existe quasiment aucun moyen de détecter la fin de vie d'une ampoule. Il est donc fortement conseillé de vous munir d'un coffret d'ampoules de réserve. Nettoyer les optiques à l'aide d'un chiffon puis tester les comodos et la pédale de frein pendant qu'une personne vérifie à l'extérieur le bon fonctionnement de l'éclairage. N'oubliez pas de vérifier également les feux de détresse qui sont également un élément de pré-signalisation important !

6) Chargement du véhicule

Une voiture mal chargée est une voiture dangereuse !
Le comportement d'une voiture est fortement altéré par la charge. Les distances de freinage s'allongent, les reprises sont plus laborieuses et les mouvements parasites de la caisse s'accentuent. Inutile donc d'en rajouter en chargeant votre voiture n'importe comment.

Chargez correctement votre voiture :

  • Si possible, et pour ne pas effectuer ce chargement dans la fébrilité du départ, chargez votre voiture la veille.
  • Placez les grosses et lourdes valises et les objets lourds dans le fond du coffre et veillez à ne pas laisser à l'intérieur des objets de première nécessité. Vous les calerez avec des sacs souples afin que rien ne bouge.
  • Surtout, ne placez jamais d'objets lourds sur la plage arrière. En cas de choc, ils se transformeront en dangereux projectiles qui iront heurter violemment la nuque ou la tête de vos passagers.
  • En cas de placement d'un coffre toit de barres, référer vous au manuel de montage fournis avec ces accessoires, un coffre de toit doit être chargé avec des objets légers.

7) Outillage

Ils ne prennent pas de place et peuvent vous permettre de ne pas rester bêtement « planté » sur le bord de la route :

  • un outil multifonction
  • un rouleau d'adhésif renforcé
  • un produit anti-fuite pour colmater une éventuelle fissure du radiateur
  • une bombe anti-crevaison

8) Sécurité

Pensez au triangle ainsi que votre gilet de sécurité
Tout véhicule doit être équipé d'un gilet de sécurité et d'un triangle de signalisation afin de vous protéger et de protéger la vie des autres face aux imprévus de la route.

Faites des pauses régulièrement
L'essentiel n'étant pas de tenir la moyenne, mais d'arriver à bon port, faites impérativement une pause dès que vos paupières se font lourdes. Aujourd’hui, ce n’est plus la vitesse qui est la première cause d’accident sur autoroute, mais l’assoupissement !

Trousse de secours
Vérifiez à ce que le contenu de la trousse de secours soit complet et que les dates de validité des différents produits ne sont pas dépassées.

Extincteur
Vérifiez la date de validité de l'extincteur indiquée sur ce dernier et procédez à son remplacement en cas de dépassement de date.

N'oubliez pas de vérifier le bon fonctionnement de votre cric et la présence de la clé de serrage des roues (pensez à vous munir d'un levier pour prolonger la clé d'origine car elle est souvent trop courte, ce qui devient vite compliqué lorsque les écrous sont trop serrés).

9) Conseils

Pensez à l'assurance et à l'assistance

Pouvez-vous donner le volant ?
Il peut être bon toutefois de vérifier auprès de votre compagnie si vous pouvez sans problème passer le volant à l'un ou l'autre de vos passagers et, en particulier, à de « jeunes permis ».

Vous vous rendez à l'étranger ?
Si vous comptez vous rendre à l’étranger, vérifiez que le ou les pays que vous allez traverser sont bien mentionnés sur votre carte verte. Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous auprès de votre assureur pour souscrire éventuellement une assurance temporaire.

Assistance
Pour limiter au maximum les frais à débourser en cas de panne, pensez à vérifier l'étendue de la couverture de vos différents contrats d'assistance.

Mais encore...

  • Certains pays, comme la Suisse, requièrent une vignette spécifique pour la traversée par autoroute
  • Certaines villes, dites à basse émission de CO2, refusent l'accès à certaines catégories de véhicule

Drive, l'assurance auto

Protégez votre véhicule avec nos garanties sur-mesure, prêtes à s'adapter à tous vos besoins