Suite…

L’équitation: une passion et un secteur économique

Au Luxembourg, l’accès facile aux grands espaces verts fait que la pratique de l’équitation y est très répandue, mais plutôt discrète. À l’occasion des Réiser Päerdsdeeg/CSI de Luxembourg, événement phare de la filière équestre, Bâloise vous propose un focus sur l’équitation au Luxembourg.

Présentation de la filière équine au Luxembourg

D’après les chiffres 2016 de la Fédération luxembourgeoise des sports équestres (FLSE), organe de tutelle des cavaliers au Luxembourg, on compte environ 1.300 cavaliers licenciés.

Malgré une proportion moindre au sein des principaux pays limitrophes (en France et en Allemagne, environ 1% de la population détient une licence d’équitation), il faut aussi prendre en compte les quelque 5.000 cavaliers occasionnels adeptes de la «pratique loisir».

Cette population est d'ailleurs très majoritairement jeune et féminine, ne participe pas aux concours mais aide à l’équilibre économique de la filière par ses dépenses d’équipement cheval/cavalier et de nutrition qui font vivre une petite dizaine de magasins d’équipements généralistes et spécialistes sur le pays. De même, leur passion permet de soutenir les 80 centres équestres luxembourgeois, et les 13 associations équestres regroupées dans la FLSE. 

Mais l'équitation ne pourrait s'accompagner de sa vedette principale; le cheval. D’après le ministère de l’Agriculture, le pays compte 3.600 chevaux, dont 500 chevaux agricoles et 3.100 chevaux de selle, auxquels se rajoutent les 900 poneys de selle qui sont les grands amis des plus jeunes cavaliers.

Les Réiser Päerdsdeeg / CSI de Luxembourg, vitrine internationale de l’équitation luxembourgeoise

Cette année encore, le champ de Herchesfeld, près de la commune de Roeser, a été en ces deux premières semaines de juin le théâtre des 26es Réiser Päerdsdeeg / CSI de Luxembourg, l’événement de référence de toute la filière et sa vitrine à l’international, que Bâloise est fière de soutenir depuis des années. 

Et pour cause, cette manifestation tient parfaitement son rang à l’international, comme le montrent les chiffres suivants: 

Comme le dit François Thiry, président de la FLSE et organisateur des Réiser Päerdsdeeg / CSI de Luxembourg: 

« Cette année encore, nous avons accueilli des cavaliers de l’élite internationale ainsi que les athlètes luxembourgeois évoluant aujourd’hui à leur meilleur niveau mondial depuis les 60 ans d’existence de notre fédération. Notre sport attire toujours plus de gens grâce à la liaison unique et de long terme qu’il offre avec l’animal, mais aussi par la diversité des activités qu’il propose. Ainsi au Luxembourg, on peut pratiquer le dressage, le saut d’obstacles, l’endurance, l’attelage, l’équitation Western, les balades en nature, les poneys games, le polo, le toelt islandais, le tir à l’arc à cheval sans oublier la voltige! Les Réiser Päerdsdeeg ont mis toutes ces activités à l’honneur cette année, et notamment les associations soutenant les personnes handicapées mentales et physiques à l’aide des chevaux. » 

Quel que soit votre niveau en équitation, vous avez besoin d’une compagnie d’assurances.

Pour les propriétaires de chevaux, que ceux-ci soient pensionnaires en écurie ou gardés au pré à domicile, il est recommandé de souscrire une RC Vie Privée couvrant les éventuels dommages causés par votre animal préféré à des tiers (en cas de ruade dans un van par exemple, ou de dégâts sur la clôture d’un voisin).

Les cavaliers investissent également beaucoup dans le matériel et se doivent également, dans un souci de préservation du matériel, de s'assurer: Vêtements, bombes, chaussures, protections et équipements du cheval, au premier rang desquels la selle. Si vous le rangez à domicile, pensez à le couvrir contre le cambriolage ou l’incendie en le mentionnant expressément au titre de contenu mobilier de la maison. De plus, vous pouvez aussi l’assurer pour le hors-domicile au titre d’une garantie Tous Risques Objets de Loisirs.

Quant aux exploitations d’élevages, aux pensions, ainsi qu’aux clubs équestres, c’est au travers de leur contrat RC Entreprise que leurs couvertures doivent être adaptées.

Enfin, comme bon nombre de passions, l’équitation comporte des risques d’accident, indépendamment d’une pratique régulière et d’un équipement au top; c’est pourquoi le produit d’assurance B-Safe de Bâloise propose une couverture adéquate au cavalier contre les accidents de sport équestre.

Contactez un agent Bâloise proche de chez vous pour lui parler de votre passion.